Fédération de recherche Math-STIC de l'université Paris 13

FR3734

Accueil-présentation

Le pôle MathSTIC s’inscrit dans le projet de l’Université Paris 13 de créer un véritable centre de recherche dans les domaines mathématiques et sciences et technologies de l’information et de la communication au coeur de la Région Nord de l’Ile de France, plus précisément sur le site de Villetaneuse. Il s’agit d’un projet stratégique pour le PRES Sorbonne Paris Cité tant en termes scientifique que géographique.

L’objectif de ce projet est de favoriser les recherches croisées math-STIC et leurs applications, et de faire émerger des recherches innovantes à l’interface de 3 laboratoires :

  • Le LAGA, Laboratoire Analyse, Géométrie et Applications. UMR 7539 du CNRS
  • Le LIPN, Laboratoire d’Informatique de Paris-Nord. UMR 7030 du CNRS
  • Le L2TI, Laboratoire de Traitement et Transport de l’Information. EA 3043

Concrètement, 3 axes de recherches croisées ont d’ores et déjà été définies dont on trouvera une description dans la suite de ce document :

  • Axe 1 : Optimisation et Apprentissage appliqués aux contenus numériques
  • Axe 2 : Calcul Haute-Performance, Systèmes distribués
  • Axe 3 : Physique mathématique, Physique statistique, Combinatoire

Avec 3 laboratoires regroupant 200 enseignants-chercheurs et chercheurs, 2 UMR associées au CNRS et 1 EA, l’implantation scientifique sur le site de Villetaneuse est substantielle. Il s’agit ainsi du premier pôle de recherche Math-STIC créé au nord de Paris, définissant de facto un noeud solide dans les réseaux de recherche qui se mettent en place avec les opérations PRES/IdEx et Campus. L’importance quantitative et qualitative des laboratoires permet tout à la fois une visibilité scientifique certaine à l’intérieur de chacun des domaines mathématiques et STIC, mais aussi des recherches à l’interface de ces deux domaines. D’ores et déjà, les 3 laboratoires ont des projets communs, des séminaires communs, et utilisent des ressources partagées. Il faut noter aussi que ces laboratoires sont très fortement partie prenante du pôle de compétitivité Cap Digital, par le biais de projets multiples, ou la mise en place sur le site de Villetaneuse de la plate-forme d’expérimentation THD. Par ailleurs, ces 3 laboratoires forment le “groupe” math-STIC au sein de l’Ecole Doctorale Galilée, ED 146, où elles définissent de concert la répartition des contrats doctoraux. Enfin, un financement de 11Meuros a été octroyé dans le cadre du CPER 2007-2013 pour la construction d’un bâtiment, originellement pour le LAGA et le LIPN, et repensé pour accueillir à terme les 3 laboratoires.

 

Les objectifs de ce pôle pour les cinq années du prochain contrat sont dès lors les suivants :

  • accompagner les projets scientifiques ;
  • organiser des journées selon chaque axe dans le but d’une meilleure connaissance mutuelle ;
  • organiser des workshops thématiques ouverts ;
  • renforcer le groupe math-STIC à l’intérieur de l’Ecole Doctorale ;
  • anticiper la mise en place de l’université unifiée, envisagée pour 2016 dans le cadre de l’IdEx.

Le pilotage de ce pôle math-STIC est assuré par un comité de direction constitué des directeurs de laboratoires et des responsables d’axe. Chaque axe dispose d’un responsable scientifique et est animé par les responsables des équipes concernées. Le comité de direction définit une répartition des crédits sur les axes, la gestion par axe étant assurée par ses responsables scientifiques et les responsables d’équipe.